Alexandra 30 ans

  • Posted on: 6 December 2015
  • By: alexandra

Divorcée, un enfant et seule depuis 3 ans, j’ai essayée de retrouver l’amour à Minsk. Mais ici les bons hommes sont tous déjà mariés et je n’ai rencontrée que des personnes qui ne voulaient que de aventures courtes et pas de "compatibilité amoureuse" comme vous dites. L’agence de mariage me semblait ma seule chance de rencontrer un homme stable. Les hommes d’Europe ont la réputation d’être plus stables que les nôtres, de mieux s’occuper de leur épouse et de leur famille. J’étais apeurée que mon enfant empêche les rencontres et je parle mal anglais. Une amie déjà adhérente ma poussée en avant. Recevoir des lettres d’hommes m’a donné de la joie et de l’espoir. La première rencontre j’étais trop stressée et la personne ne ma pas convenue. Après plusieurs entrevues j’ai trouvée mon homme. On s’est mieux connus à Minsk et je suis partie le rejoindre à Bordeaux. On a de grands sentiments, je commence à apprendre le français. La vie en France n’est pas comme je l’imaginais mais ça ira. Marc est très attentionné aussi avec Boris mon fils. Je pense qu‘il faut beaucoup de volonté pour s’adapter mais avec une famille tout est possible.

Merci de m’avoir aidé à écrire ma lettre