Mon expérience avec l’agence « L’Amour parle russe ! »

  • Posted on: 21 October 2016
  • By: Kevin Royer

Après mon divorce, j’ai essayé de refaire ma vie. J’ai eu beaucoup d’expériences malheureuses en voulant faire des rencontres amoureuses avec des Françaises, elles sont en définitive très compliquées ou alors je n’y comprends plus rien.
J’ai été rassuré quand mes amis aussi me relataient leurs difficultés à faire des connaissances avec des femmes de chez nous. J’ai suivi le conseil d’un ami qui avait rencontré une femme russe depuis longtemps et avec qui tout se passait bien. Au début j’était très réticent à me lancer dans cette aventure m’obligeant à faire des milliers de kilomètres sans aucune garantie. En cherchant sur le net les agences matrimoniales internationales je suis tombé sur « L’amour parle russe ! » basée à Minsk. Ce qui m’a tout de suite rassuré c’est que c’était un Français qui vivait sur place qui était responsable de l’agence. Entre Français on se comprenait. Jérôme (le responsable) m’a bien expliqué le fonctionnement de l’agence, a eu la patience qu’il fallait pour me raconter la mentalité des femmes russes et m’a convaincu de me lancer.
Nous avons sélectionné ensemble 4 profils qui devraient me correspondre et qui étaient d’accord aussi pour me rencontrer, ça aussi c’est important ! Arrivé à Minsk où tout était parfaitement organisé, j’ai commencé les rencontres. J’attendais beaucoup de la 2ième jeune femme pour qui j’avais un faible. Mais c’est la première rencontre qui a été décisive ! Honnêtement pas la plus belle mais celle qui me correspondait le plus. J’ai une petite entreprise dans le nord de la France et j’ai tout de suite senti que Marina pouvait être à mes côté tant elle était active est avide de découvertes. Je suis revenu une semaine à Minsk pour faire la connaissance de ses parents et Marina un mois après ça est venue en France pour voir son futur environnement je l’espère.
Jérôme va nous aider dans les démarches administratives pour notre vie future. Ce n’est encore qu’une jeune histoire mais qui durera très longtemps j’espère, Marina et moi en sommes convaincus. Merci à Jérôme pour sa patience et sa compétence.